La résidence de France à Bangkok: jadis et naguère

Renaissance

Juillet 2002 : il a fallu dix-sept mois pour redonner tout son lustre à l'ambassade de France. Cette grande dame était donc fin prête cette année pour célébrer la prise de la Bastille.

        En 1856, un an après que le roi Mongkout (Rama IV) eut signé le traité de Bowring avec l'empire britannique, Napoléon III envoya une mission au Siam et des accords de commerce équivalents furent passés entre les deux pays.
          L'année suivante, l'envoyé français, M. de Montigny, fut confortablement installé dans une belle demeure de style colonial surplombant le Chao Phraya. 

          Cette imposante bâtisse à trois niveaux avait été construite quelques années auparavant et pour se rendre au Grand Palais le consul n'avait pas d'autre choix que le lit du fleuve car Charoen Krung, la première avenue pavée de la ville, n'était pas encore tracée et le bateau était alors le moyen de transport le plus pratique à Bangkok.

         Le 10 juin 1875, le jeune roi Chulalongkorn (Rama V) en fit don à la France, ainsi que les 7500 m2 de terrain, afin d'abriter la légation, mais le titre de propriété ne fut enregistré au cadastre qu'en 1925.

          En 1949, la légation obtint le titre de chancellerie et le bâtiment devint la résidence de l'ambassadeur, abritant également les locaux administratifs au rez-de-chaussée. Le premier étage, très haut de plafond, fut tout désigné pour les réceptions, et le deuxième étage fut entièrement réservé aux appartements privés. Tout laisse à penser que l'architecte initial était italien, notamment à cause de la terrasse. Des travaux d'agrandissement et de rénovation furent effectués pendant la deuxième partie des années cinquante.

           Quant M. Prettre, ambassadeur de France, prit ses fonctions en novembre 1999, il put constater que le bâtiment, âgé alors de 150 ans, avait à nouveau vraiment besoin de réparations. Le projet avait déjà été lancé par le ministère des Affaires Étrangères à Paris. Un architecte et un entrepreneur français furent désignés, ainsi que différentes entreprises thaïlandaises pour mener à bien ce vaste programme. Les procédures administratives et budgétaires avaient été entamées en 1997 et le chantier démarra en octobre 2000. Il avait été prévu qu'il serait achevé en neuf mois, mais cela prit dix-sept mois en tout (quinze pour la structure et deux pour la "re-décoration").

          Une des raisons principales de ce retard, à part la vétusté de l'ensemble, fut la proximité de la nappe phréatique (moins de trois mètres) et donc les problèmes d'infiltration, ainsi que les termites dont les ravages avaient été sous-estimés. La bonne surprise fut de constater que les fondations en bois de teck étaient intactes. Mais d'après les experts, si l'on avait attendu quelques mois de plus, la toiture aurait très bien pu s'effondrer. Désormais, cette "Grande Dame" a retrouvé tout son éclat d'antan et elle le conservera sans doute pour au moins encore un autre siècle au service de la France.

Raymond Vergé

 

 
27/10/10: les pieds dans l'eau... [©RV]

27/11/10: Soirée Beaujolais Nouveau dans les jardins de l'ambassade [©RV]

 Close-up [©RV]

[La] Grâce toute siamoise [©RV]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

ARTICLES ASSOCIÉS

COQUETÈLE DU 12 JANVIER 2010 [PATTAYA]

FETE NATIONALE FRANÇAISE A PATTAYA [2010]

LES RELATIONS FRANCO-SIAMOISES

PATTAYA OU LE PARADOXE FRANCOPHONE

SOIRÉE BEAUJOLAIS NOUVEAU [BANGKOK 2007]

SOIRÉE BEAUJOLAIS NOUVEAU [PATTAYA-06/12/08]

SOIRÉE BEAUJOLAIS NOUVEAU [PATTAYA-28/11/09]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


L'Oriental Hotel (voisin de la résidence de France), vers la du fin 19ème siècle


Publicité datant de 1915

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

mercredi 7 mars 2012

COMMUNAUTE – L’Ambassade change de look

Le projet architectural de la future Ambassade de France en Thaïlande, dévoilé fin janvier, devrait voir le jour en 2014. Il consiste en l’aménagement du site principal actuel avec notamment la construction d’un bâtiment moderne original. Cette nouvelle installation doit offrir davantage d'espace et permettre le regroupement des services de l’ambassade, aujourd’hui dispersés.

Le nouveau bâtiment de l'Ambassade de France valorisera le quartier de Bangrak, estime l'Ambassadeur de France (image courtoisie ADPi)

Cela faisait un siècle que l’Ambassade de France en Thaïlande souhaitait rassembler sur un seul site tous ses services, jusqu’ici dispatchés entre les quartiers de Bangrak, Sathorn et Silom. A partir du premier trimestre 2014, ce sera chose faite. Après avoir vendu en juillet dernier le terrain de Sathorn, sur lequel se trouve l’Alliance française, les services culturels et ceux des visas, l’ambassade a dévoilé fin janvier le projet d’aménagement du site de Bangrak qui devra permettre aux 110 employés de l’Ambassade de travailler en un même lieu. 

C'est la maquette de la filiale d’ingénierie et d’architecture de la société Aéroports de Paris, ADPi, qui a conquis à l’unanimité un jury présidé par l’Ambassadeur. Le projet prévoit une nouvelle construction à l’apparence d’un diamant blanc lumineux érigée sur six niveaux à la place de l’actuel bâtiment d'accueil du public. L’aspect tapageur de l’architecture n’inquiète pas les commanditaires du projet qui considèrent au contraire que son aspect original et moderne contribuera à rehausser l’image du secteur. Un autre bâtiment, plus petit, sera réalisé le long du mur d’enceinte afin de recevoir les demandeurs de visa et pour le poste de garde, tandis que l’aile sud de l’actuelle chancellerie sera réhabilitée. "On garde une partie de l’ancienne Ambassade et on joue ainsi de la modernité française et du classicisme thaï, de rappeler cet esprit de croisement entre le Siam et la France", explique l’Ambassadeur Gildas Le Lidec, qui en est à son cinquième et dernier réaménagement d’ambassade puisqu'il partira en retraite le 15 avril.

 

Plus de place dédiée aux services des ressortissants

Souhaité depuis le début du siècle dernier, le regroupement des services de l’Ambassade de France était devenu une nécessité au vu de l’état catastrophique des finances publiques de la France. Grâce à la vente du terrain de Sathorn signée en juillet 2011, l’Etat français a pu récupérer une enveloppe équivalant à deux fois le coût des travaux de l’ambassade et ceux de l’Alliance Française, selon Yann Pradeau, Premier conseiller de l’Ambassade de France. Le chantier de Bangrak devrait coûter près de 6 millions d’euros tandis que celui de la nouvelle Alliance Française, sur le terrain de l’ancien marché de nuit du quartier de Lumpini, nécessitera environ 3 millions d’euros.

L'ambassade attend également d'importantes économies d’échelles grâce au regroupement des services, que ce soit en termes de facture énergétique, de réduction du personnel de sécurité et d’entretien et de coûts de déplacements. "Nous souhaitions aussi offrir à nos concitoyens une administration moderne leur permettant de faire toute leur démarche dans un même endroit, souligne Yann Pradeau. Une surface plus grande sera dédiée aux services des ressortissants, espace gagné au détriment des bureaux des agents diplomatiques, ajoute-t-il, en rappelant que ce souci de rationaliser l’espace s’inscrit dans la politique de réduction du nombre de mètres carrés par agents mise en place sur tout le réseau diplomatique français par une commission interministérielle. Les travaux de réaménagement doivent faire gagner au site de Bangrak près de 15% de surface en plus, soit 3.200m² contre 2.800m² aujourd'hui.

Les services déménagent pour au moins un an et demi à la tour Cat à partir de juillet

Le déménagement temporaire des services diplomatiques, exceptée la Mission économique, est prévu à la mi-juillet 2012, pour correspondre avec la fin du bail du site de Sathorn, au 23e étage de la tour CAT. Celle-ci est située sur le soi Maung (soi Charoenkrung 34), à quelques dizaines de mètres de la Résidence de l’Ambassadeur. Les travaux dans le quartier de Bangrak, dont la durée est estimée entre 18 mois et 20 mois, devraient commencer en septembre. Si les délais sont respectés, la nouvelle Ambassade pourra être inaugurée au premier trimestre de l’année 2014.

Pierre QUEFFELEC et Yann FERNANDEZ (http://www.lepetitjournal.com/bangkok.html)

mercredi 7 mars 2012

LIRE AUSSI
COMMUNAUTE – Vente de Sathorn: nouveau départ pour l’Alliance et l’ambassade
COMMUNAUTE – Le visage de la nouvelle Alliance Française est connu

Retrouvez un dossier complet sur les projets de la nouvelle Ambassade et de la nouvelle Alliance Française de Bangkok dans le magazine Gavroche de ce mois-ci [mars 2012] disponible à la vente.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Comme les années précédentes, l’ambassade de France en Thaïlande ouvrira les espaces de réception de la Résidence de France au public dans le cadre des « Journées européennes du Patrimoine ».

Les Journées du Patrimoine sont organisées tous les ans depuis 1984 au cours du troisième week-end de septembre par les administrations françaises en France et à l’étranger afin de promouvoir la richesse et la diversité des édifices publics. Elles ont été adoptées par la suite par d’autres pays européens.

Cette opération « portes ouvertes » à Bangkok aura lieu le dimanche 15 septembre 2013 de 10h à 17h à l’adresse suivante : numéro 35 de la rue de Brest, Thanon Charoenkrung Soi 36, dans le district de Bang Rak.

Le circuit de visite proposé aux visiteurs leur permettra de découvrir notamment le grand salon et la grande salle à manger avec une table dressée, situés au premier étage de la Résidence de l’Ambassadeur de France, ainsi que les espaces de réception du rez-de-chaussée de cet immeuble.

Des expositions de photographies et de films d’archives, de l’histoire de la rue de Siam à Brest, ainsi que des sculptures d’artistes français installés en Thaïlande complèteront la visite.

Ce sera également l’occasion pour les visiteurs de découvrir la carte du patrimoine européen à Bangkok et Ayutthaya, réalisation associant neuf ambassades européennes avec le concours de la Délégation de l’Union européenne en Thaïlande. Cette carte qui recense une soixantaine de sites liés à l’histoire des relations entre l’Europe et le Thaïlande sera mise à leur disposition gratuitement.

Des membres du personnel de l’ambassade seront présents pour guider les visiteurs et répondre à leurs questions.

publié le 2 septembre 2013



28/10/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres