Pattaya, le boom permanent

          Critiquée, décriée, calomniée, vilipendée, vouée aux gémonies* par les médias occidentaux qui adorent la détester (c'est bon pour l'audimat !), Pattaya n'en connaît pas moins une croissance exponentielle à rendre jaloux bien des conseils municipaux à travers la planète. Sa métamorphose est permanente, son expansion incoercible et sa vigueur presque insolente. Mais jusqu'où ira-t-elle ?! D'aucuns disent même qu'elle pourrait être victime de son succès…


Tout le monde connaît la célébrissime déclaration qu'un certain Martin Nadeau (ancien ouvrier maçon devenu député) aurait faite en 1849 devant l'Assemblée Législative de la France (sous la IIème République) : ''Quand le bâtiment va, tout va''...

A Pattaya, c'est rien de le dire. Depuis quelques années, on assiste à un véritable boom immobilier et cela n'a pas l'air de vouloir se calmer: hôtels, immeubles résidentiels et commerciaux, rangées de maisons individuelles (town-houses) et de magasins (shop-houses), complexes de 'beer-bars' et autres galeries marchandes poussent de partout.

Des rues entières sont sorties de terre. Petit à petit, tous les terrains «en friche» entre deux quartiers sont recouverts de chantiers où s'activent des armées d'ouvriers. Même un peu à l'abandon, ces «espaces verts» permettaient une saine respiration dans la jungle de béton. C'est maintenant une course frénétique vers l'asphyxie, sans parler du trafic automobile de plus en plus dense.

Et avec tous les projets 'pharaoniques' qui vont se réaliser avant la fin de la décennie, on ne voit pas ce qui pourrait enrayer cette dynamique formidable. C'est l'euphorie totale, un peu comme avant la crise de 1997, que tout le monde semble avoir oubliée.

 Car Pattaya, Naklua, Jomtien (et toute la région de Chonburi à Rayong) attirent désormais les gros investisseurs (The Big Players) qui ont compris que le mètre-carré y est encore abordable (par rapport à Bangkok, voire Hua Hin, Koh Samui ou Phuket) et donc très rentable à moyen terme. Surtout si l'on compare avec l'Europe ou les Etats-Unis en ce qui concerne, par exemple, un appartement ou une villa en bord de mer, à une époque où l'on prend facilement l'avion pour partir, ne serait-ce que l'espace d'un week-end…

            Avec de plus en plus d'Asiatiques (Chinois, Indiens, Japonais, Coréens et… Russes) qui se mettent aussi à voyager et à venir profiter de la douceur de vivre siamoise, on ne pourra bientôt plus vraiment parler de haute ou basse saison. Même les Thaïs n'attendent plus les vacances traditionnelles, ils commencent à intégrer la notion de 'fin de semaine' et viennent se délasser en famille à Pattaya.


[Photomontage incluant la future "Ocean 1 Tower' de 91 étages]

Début novembre 2008: on apprend que

la tour Ocean one aura certainement du retard,
l'entreprise K-Tech ayant fait faillite...

            La ville compte maintenant plus de cinquante mille chambres d'hôtel, ce qui dépasse largement le parc hôtelier de stations balnéaires telles que Phuket, Koh Samui, Hua Hin ou Cha-Am. Rappelons que Naklua (au nord) et surtout Jomtien (au sud) connaissent un développement similaire et sont depuis plusieurs années devenues les prolongements naturels de Pattaya.

Pattaya qui est devenue une étape importante pour certaines compétitions sportives, illustres et réputées. Pour exemple, après l'Open Volvo de Tennis Féminin qui se tient au Dusit Resort tous les ans en et le Marathon international (en juillet).

         Fidèle dans son culte aux dieux olympiques, Pattaya a son stade couvert d'une capacité de quarante mille places. Ce nouveau temple sportif aux normes internationales est situé Soi Intharam/Soi Chaiyapuk II, à hauteur de Jomtien, exactement à 2,8 km de Sukhumvit vers l'intérieur des terres. Il sert de centre d'exercice et de préparation pour les sportifs de tous niveaux. Par ailleurs, la ville compte déjà, depuis plusieurs années, nombre de camps d'entraînement à la boxe thaïe qui voient défiler, outre les autochtones, des étrangers de tous poils.

            Incidemment, et cela n'a rien à voir, il y aurait à Pattaya de drôles de pèlerins qui viennent aussi sacrifier aux rites expiatoires. Cela avait été évoqué par une brève polémique provoquée par un article du quotidien anglais 'The Guardian' (du 11/04/05), repris et cité par 'The Nation' (Bangkok). En substance, le journaliste Duncan Campbell expliquait que si, dans les années 80, les criminels britanniques en cavale allaient de préférence se dorer la pilule et se faire oublier sur la Costa del Sol (en Espagne, sur la Méditerranée, de part et d'autre de Malaga), aujourd'hui, ils viendraient plutôt à Pattaya. Le commandant en chef de la police thaïlandaise a nonchalamment balayé ces allégations d'un geste de la main, déclarant que le vrai problème n'est pas d'identifier et d'appréhender les quelques fugitifs (vite repérés), mais d'obtenir des mandats d'arrêt de la part des autorités étrangères concernées. Il réclame simplement un peu plus de coopération internationale. Pour ce qui est de localiser et d'arrêter les contrevenants, les policiers thaïlandais n'ont apparemment pas de leçons à recevoir de quiconque.

            A Pattaya, notamment, ils ont acquis une expérience riche et variée. Voici, en vrac, un florilège, pour ne pas dire un pot-pourri (une anthologie ?) de titres accrocheurs publiés récemment dans la presse anglophone:

            Un chauffeur de taxi local (qui avait des dettes de jeu) reconnaît le meurtre d'un touriste anglais de 52 ans (pour le détrousser). La Tourist Police (de Pattaya) arrête un pédophile finlandais, âgé de 30 ans, surpris (après dénonciation) en fâcheuse position avec deux garçons de 11 et 14 ans. Un voleur malchanceux, âgé de 21 ans et originaire d'Udon Thani, se fait courser et interpeller pour avoir arraché le sac (contenant trente bahts) d'une touriste espagnole. Décès d'un touriste suédois, âgé de 49 ans, retrouvé nu sur son lit (à l'hôtel) et sans aucun signe de lutte apparente. Un Japonais, âgé de 35 ans, venu en Thaïlande pour aider les victimes du tsunami, se suicide en sautant du 12ème étage de son hôtel à Na-Jomtien. Un Irlandais, âgé d'une soixantaine d'années et accusé du meurtre d'un autre farang, déclare que c'est Dieu qui lui a donné l'ordre d'exécuter sa victime. Un Suédois âgé de 40 ans, ex-arbitre de hockey sur glace et recherché pour le meurtre (à Pattaya) d'une jeune femme thaïe, se livre aux autorités de son ambassade (à Bangkok). Trois jeunes thaïs sur une mobylette  blessés par une seule balle tirée par un membre d'une bande rivale. 14 hommes et femmes (thaïs) arrêtés (sur dénonciation) dans un tripot clandestin près de Thepprasit Road. Une vingtaine de jeunes femmes d'Ouzbékistan essayant de vendre leurs charmes sans permis de travail sur la Beach Road interrogées au bureau de l'Immigration. Ne pouvant choisir entre son épouse légitime restée au pays et sa petite amie thaïe (enceinte de ses œuvres), un Norvégien de 35 ans se défenestre du onzième étage. Rien qu'au mois de février 2005, plus de 160 travailleurs clandestins, cambodgiens pour la plupart, arrêtés et déportés. Un Russe de 26 ans arrêté sur dénonciation pour importation, usage, possession et cession d'Ecstasy. Un jeune Britannique (22 ans) en état d'ébriété se blesse grièvement en tombant du troisième étage. Le neveu d'un policier local abattu de trois balles de 38 mm dans la poitrine à 2h du matin près d'un carrefour du nord de Pattaya. Une Hongkongaise de 24 ans arrêtée après avoir essayé d'acheter des diamants d'une valeur de cent cinquante mille bahts avec de fausses cartes de crédit. Un résident thaïlandais, âgé de 50 ans, qui se plaignait du bruit, battu à mort par cinq adolescents. Un Écossais blessé d'un coup de bouteille sur la tête par un Allemand irascible dans un bar de Pattaya. Une supérette braquée à Jomtien par deux ados à visage découvert (butin: douze mille bahts). Trois touristes occidentaux blessés dans une tentative de vol à l'arraché. Une jeune femme thaïe de 22 ans se suicide par pendaison après une dispute avec son compagnon britannique âgé de 57 ans. Deux étrangers retrouvés morts dans leur chambre d'hôtel, en deux incidents séparés : le premier (américano-coréen, plutôt jeune) en mangeant une pizza, le second (israélien, 48 ans) d'une crise cardiaque. Un Danois à court de liquide (…) se noie volontairement à quelques brassées de la plage de Jomtien. Encore un suicide au sac plastique (sur la tête) commis par un Néerlandais ruiné et à bout de souffle…

            Mais plus que les soi-disant réseaux de mafias étrangères (un vieux mythe, selon les experts), ce qui semble poser problème aux forces de l'ordre, ce sont les bandes de jeunes qui se fendent la… tête pour un oui, pour un non, au gré des susceptibilités. Ces accès d'humeur sont tout à fait imprévisibles, donc impossibles à gérer. Sporadiquement, ces 'gangs' débarquent en groupes d'une douzaine de mobylettes, dans le but avoué d'en découdre. C'est du Starmania asiatique !

            Mais il ne faudrait pas en tirer de conclusions trop hâtives: par rapport à beaucoup de villes de l'hémisphère nord, Pattaya reste une ville où il fait bon vivre. Et… mourir, éventuellement.      

Raymond Vergé

* Gémonies n. f. pl.  • 1548; lat. gemoniæ (scalæ) «(escalier) des gémissements», à Rome, où on exposait les cadavres des condamnés après leur strangulation, avant de les jeter dans le Tibre.

Lire l'article de Cyrille Hareux sur "lepetitjournal.com":
Pattaya, une mine d'opportunités d'investissement




[crédit photo: Jean-Claude Lerebourg]








 

PATTAYA INTERNATIONAL FILM FESTIVAL


WALKING STREET 28-12-08 023
Uploaded by manaomaxime

Pattaya City - Transportation around, within and out of Pattaya

http://www.pattayacity.com/transport.html

PUBLI-IMMO - Pattaya, des projets immobiliers ambitieux

La transformation de Pattaya pour devenir un centre mondial du tourisme familial et d’affaires passe par la construction de projets immobiliers exigeants et ambitieux

Attirés par la demande des classes aisées de Bangkok, des expatriés, retraités, touristes et des investisseurs, des groupes internationaux et les principaux promoteurs de Thaïlande ont mis en place des moyens importants et rivalisent en termes de services et architectures pour capitaliser sur le développement et la métamorphose de la première destination balnéaire de Thaïlande. Avec plus de 8 millions de visiteurs chaque année, son emplacement à 1h15 du deuxième aéroport d’Asie, et 'capitale' d’une région représentant près de 30% du PIB de la Thaïlande, Pattaya est en phase de devenir une destination incontournable en Asie.

Reflection Towers sur la plage de Jomtiem
Les deux tours Reflection, implantées sur la plage de Jomtien, font parties des 'must' des constructions qui se dessinent dans le paysage de Pattaya. Les promoteurs ont voulu en faire un lieu dessiné et aménagé dans le plus grand luxe. Deux tours côte à côte, l’une de 55 étages et l’autre de 40, font face à la mer. Du petit appartement jusqu’au penthouse à 340 m2, toutes les tailles intermédiaires sont proposées et toutes les unités bénéficient d’une exposition face au Golfe de Thaïlande avec vue imprenable sur le coucher de soleil. Dès 2013, les premiers résidents pourront prendre possession des lieux. Ceux-ci bénéficieront d’aménagements de grande classe, dont une piscine de 50 mètres, une aire pour jacuzzis pour les unités qui n’en ont pas un dans leur propre chambre, une grotte aquatique ou encore un green extérieur pour s’entraîner au golf avant de s’essayer sur les nombreux parcours de golf de Pattaya.

Waterfront Plaza, le nouvel emblème de Pattaya

Les travaux du projet Waterfront ne font que débuter mais l’immeuble devrait s’inscrire au rang des plus emblématiques de la ville. Par son architecture époustouflante et son emplacement, le Waterfront devrait être l’un des symboles de la ville, celui que l’on verra sur toutes les cartes postales. La tour de 50 étages comprendra 300 résidences et une partie hôtel avec 100 chambres. Les deux utilisations seront clairement séparées grâce à l’architecture audacieuse de la tour. L’une des deux piscines sera destinée aux clients de l'hôtel et l’autre, réservée aux résidents, sera implantée sur le toit de l’hôtel avec une magnifique vue en prime. Outre le luxe des logements et la qualité des services inhérents à ce type de propriétés (sécurité 24/24, restaurant, piscine, services en chambres), le Waterfront bénéficie d’un emplacement unique et sans équivalent. Au pied de la colline de Pratumnak, juste à côté du sigle géant "Pattaya City", la tour offrira une vue parfaite sur l’ensemble de la baie de Pattaya et ne sera située qu’à 200 mètres de la Walking Street, la rue la plus animée de la ville.


Amazon Resort, résidence familiale dans un décor tropical

Les projets immobiliers ne se concentrent pas tous sur le front de mer. L’Amazon Resort par exemple propose un style de vie différent que les immeubles avec vue sur mer. Dans un cadre verdoyant et plus intime, 4 petits immeubles de 8 étages chacun formeront la résidence. A 800 mètres de la longue plage de Jomtien, le projet semble idéal pour la qualité de vie d’une famille du fait de la proximité des activités de la mer (détente, nage, jet-ski, plongée, wake board) tout en bénéficiant du calme. L’Amazon Resort est un projet ambitieux grâce à son immense piscine sur trois niveaux composée de cascades, un décor tropical et de nombreux espaces prévus pour se relaxer.
Par son dynamisme et sa situation, Pattaya s’affirme comme une station balnéaire incontournable en Asie. Devenue ville à part entière, Pattaya ne cesse d’élargir son aura et attire un nombre croissant de touristes venus profiter des hôtels et des plages, ainsi qu’un nombre croissant d’expatriés venus travailler ou passer une retraite dorée au soleil. Centrée dans une zone en plein développement économique grâce à des investissements internationaux, Pattaya a pu bénéficier des cercles vertueux sur la région pour se moderniser et accueillir des projets immobiliers ambitieux. L’architecture sophistiquée et moderne, ainsi que les services haut de gamme que proposent les résidences construites font de Pattaya l’un des endroits où il fait bon investir.

Pour plus d’informations sur le marché immobilier et l'achat de condo à Pattaya, contactez l’agence Immobilière Company Vauban et sa branche à Pattaya.
Email : contact@companyvauban.com
Téléphone : +66 (0) 8 522 77 175.
Site web : http://www.companyvauban.com/fr

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

INFO PARTENAIRE - Nouvelles règles d’urbanisme à Pattaya visant à réduire la densité de la ville

De notre partenaire immobilier Company Vauban : De nouvelles règles d’urbanisme sont entrées en vigueur avec effet immédiat à Pattaya. Ces nouvelles règles visent à réduire la densité de la ville et favoriser les projets immobiliers de taille moyenne, plus aérés et disposant de grands espaces verts.

Photo DR

Ainsi, le ratio de constructibilité a été réduit de 50% (10:1 à 5:1). Pour construire un immeuble de 30 000m², il faudra donc désormais disposer d’un terrain de 6 400m² (4raï).

Cette nouvelle régulation va ainsi permettre de réduire la densité de la ville, et aura surement un effet positif sur les prix de l’immobilier à Pattaya, par la dynamisation du marché haut de gamme notamment.
Pattaya est une des villes les plus dynamique de Thaïlande, première destination balnéaire du royaume, avec plus de 8millions de touristes en 2012, la ville bénéficie d’un bon niveau d’infrastructures, d’un accès rapide vers Bangkok et notamment son aéroport international en seulement 1h15 par la route, durée qui sera réduite à 30minutes prochainement avec la ligne de train à grande vitesse prévu pour 2018.

La ville connait un développement très important depuis quelques années, avec l’arrivée de grands groupes notamment dans l’hôtellerie (Pullman, Centara, Hilton, Park Plaza), le commerce (Central) et les loisirs (Cartoon Network). Les investisseurs Thaïlandais et Internationaux sont aussi très actifs sur le marché, ce qui a permis un développement de l’immobilier sans précédent.

Pour plus de détails, contactez l'agence Company Vauban;
e-mail : contact@companyvauban.com; téléphone : +66 (0) 8 522 77 175;
site Internet : http://www.companyvauban.com/fr ;

(http://www.lepetitjournal.com/bangkok) lundi 15 juillet 2013

 

IMMOBILIER - Croissance béton à Pattaya

Plus de 10.000 condominiums ont été mis en chantier depuis le début de l’année à Pattaya stimulant l’offre immobilière de 32%.

Vingt projets lancés depuis le début de l’année portant sur la construction de 10.153 appartements, la croissance immobilière de Pattaya bat des records. Ces chiffres sont fournis par Knight Frank, le leader mondial du conseil immobilier. A lui seul, le quartier Jomtien compte 4.247 mises en chantier, ce qui va augmenter l’offre de 42%. La zone Amart North Pattaya-Wong arrive en seconde position avec le lancement de 3.114 appartements soit une hausse de l’offre de 30%.

Les quartiers sud de la station balnéaire, moins résidentiels et plus orientés sur les activités nocturnes, affichent pourtant une hausse de 18% avec 1.800 logements nouveaux attendus. Ces projets immobiliers sont développés, indique Knight Frank, par de grandes sociétés comme SC Asset, Sansiri, Chandara et NF Logement.

Pattaya accueille 7 millions de touristes par an et la communauté urbaine compte probablement 1 million d’habitants. Pour Knight Frank cité par le Nation du 8 août, la capacité de l'aéroport d'U-Tapao à 5 millions de passagers par an et l’arrivée prévue du TGV reliant Bangkok à Pattaya vont renforcer encore plus l’attractivité de la cité. Alors forcément les prix s’envolent. Pour devenir propriétaire d’un condominium dans le quartier Jomtien, il faut débourser entre 91.000 et 140.000 bahts par mètre-carré soit entre 2.275 et 3.500 euros.

Pour un appartement avec vue sur la mer, il faut compter 3.250 euros/mètre-carré. La demande est forte également dans le secteur de l’immobilier professionnel provoquant une hausse du prix d’achat : il faut compter désormais 2 millions de bahts pour une surface de 30 mètres-carré (50 000 euros ou 7 000 euros/m2).

FP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) vendredi 9 août 2013



01/05/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres