Pattaya: les silhouettes du bord de mer

A l'instar de Nice, Pattaya a sa «promenade» le long de la plage. Cette étroite bande côtière est un lieu incontournable du circuit touristique. On y croise toute une faune de visiteurs, d'autochtones et de résidents étrangers, évoluant dans une atmosphère décontractée. Il est très agréable de s'y balader, surtout grâce à certains aménagements urbains et une décoration artistique, discrète mais émouvante.

 


 

En 2006, la municipalité de Pattaya a entrepris de rénover tout le front de mer (+/- 3 km), du Dusit Resort, au nord, jusqu'à l'entrée de la Walking Street, au sud. Il fut décidé d'enterrer le plus possible de câbles électriques et de lignes téléphoniques dans un premier temps, puis d'améliorer le paysage par des arbres et des plantes, d'installer du mobilier urbain (bancs circulaires, poubelles en forme de mammifères marins, réverbères angéliques…) ainsi que des statues évoquant les traditions enfantines du Siam archaïque. La société Suanpatimagham, spécialisée en décorations extérieures, basée à Bangkok et à Nakhon Pathom, fut chargée de cette mission rédemptrice.

 

Selon M. Suwat Visethvoraveth, responsable de la production des statues, «Le souhait de la mairie de Pattaya était de montrer une facette authentique de notre culture, de faire de la plage une sorte de vitrine d'un passé non révolu, un musée à ciel ouvert exposant la fraîcheur éternelle des jeux d'enfants, pour contrebalancer l'image négative de Pattaya, que certains médias véhiculent à l'étranger».

 

          Résultat: toute la zone piétonne entre la rue et la plage est peuplée de personnages grandeur nature (plus d'une trentaine), figés dans des poses candides. Il y a des solitaires qui rient béatement, des duos complices et des groupes parfaitement concentrés sur la partie en cours, comme le tir à la corde, le cerf-volant ou la boxe thaï.


Des «situations» qui, toujours selon M. Suwat, sont inspirées de traditions encore bien vivantes et d'autres tirées de la littérature siamoise. Chaque type de jeu a bien sûr un nom, comme «Pit-ta-ti-mau» (les yeux bandés, frapper le pot), «Ti-wong-lau» (pousser le cerceau), «Wing-saam-kha» (courir sur trois jambes), «Khi-maa-song-meuang» (combat de cavaliers)…

 

Les garçons, torse nu pour la plupart, portent un pagne et ont la tête rasée, avec juste un petit chignon ou une houppe sur le sommet du crâne. Tous sont pieds nus, comme à la campagne. Les filles sont habillées des épaules aux genoux, sauf la belle danseuse du «pas de deux», près du bureau de la Thai Airways, arborant fièrement sa poitrine juvénile, mais c'est vraisemblablement une scène d'inspiration occidentale.

Le problème, c'est que ces statues sont en fibre de verre et certaines sont déjà abîmées. M. Suwat Visethvoraveth et ses assistants assurent le suivi et procèdent à des réparations lorsque les dégâts sont importants, quitte à les ramener à l'usine pour ce faire. Une solution, à son avis, serait de les placer sur des socles élevés pour les rendre moins accessibles, ou bien carrément de les déplacer vers une zone protégée. Il regrette les détériorations commises souvent de nuit, probablement par des fêtards alcoolisés, mais il ajoute que si les statues avaient été faites en bronze ou en aluminium, beaucoup auraient été volées pour être revendues au poids du métal…

Quoiqu'il en soit et tant que ça dure, ces figures innocentes s'intègrent fort bien dans le décor du bord de mer et restituent parfaitement la délicatesse de l'âme siamoise.

Raymond Vergé

Pour plus d'informations: 

www.pamagarden.com (Thaï)

www.sculpturethailand.com (Anglais)

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Chonburi Buffalo Racing Festival (du 12 au 14 octobre 2008)

La course de buffles de Chonburi a lieu tous les ans la veille de la pleine lune du 11ème mois lunaire (octobre-novembre), correspondant à la fin du carême bouddhique commencé 3 mois plus tôt au lendemain de la pleine lune de juillet. Les buffles et leurs cavaliers sont parés de tissus multicolores, de guirlandes de fleurs et de différents ornements. En parallèle, on peut assister au concours du buffle le mieux décoré, celui du buffle «en meilleure forme» et l'inévitable concours de beauté «Miss fermière». Ce festival constitue une très belle vitrine des activités rurales de la région. A l'origine de cet évènement, la foire aux buffles et un besoin d'amusement chez les paysans qui souhaitaient avoir une interaction amicale avec leurs congénères avant de rentrer dans leurs campagnes respectives. Municipalité de Chonburi, Tél: 038-278-533

 

Miss International Queen 2008

5ème édition du concours de «Miss International Queen»
organisé par le Tiffany's à Pattaya du 27/10 au 01/11/08.

                               [Miss 2007 et ses dauphines]

L'équivalent de Miss Monde ou de Miss Univers pour les travestis/transgenres du monde entier qui ont l'occasion de montrer leur beauté et leur éducation dans une compétition prestigieuse, parrainée par l'Office de Tourisme de Thaïlande. La sélection se limite à 25 candidates (obligatoirement toutes nées garçon) âgées de 18 à 36 ans. Parmi les buts de cet évènement: faire mieux accepter les travestis/transgenres dans la société, encourager la tolérance et l'amitié entre les communautés internationales, récolter des fonds pour la Fondation Royale contre le sida, rapprocher et fédérer les groupes ayant différentes orientions sexuelles, promouvoir la Thaïlande et Pattaya comme destination touristique… L'élection de «Miss International Queen» sera télévisée en direct sur les chaînes nationales thaïlandaises le 01/11/08. Le jury est composé de professionnels de la mode, des cosmétiques, de la chirurgie plastique et du commerce international. 1er prix : 10 000 (dix mille) dollars. 2 000 pour la 2ème et 1 500 pour la 3ème. Tiffany's Show Co., Ltd., Tél : 038-421-700/1 

 

Ouverture le 20 août 2008 d'une parfumerie française à Pattaya:


THE PERFUME HOUSE, dont la profession de foi est de créer des fragrances (Eau de toilette, homme et femme) en fonction des exigences thaïlandaises.


Toutes les bases aromatiques (huiles essentielles) sont importées de France où elles sont concoctées dans le plus grand respect de la tradition par une équipe composée, entre autres, de 4 parfumeurs «nez» qui élaborent des produits «plus sucrés» et «plus fort en notes de tête».


Concept: parfumerie «design» avec un coté «lounge» (musique, LCD/Liquid Crystal Display, lumières d'ambiance, espace olfactif). Tout est réuni au sein de la boutique pour passer un moment agréable et humer les différentes senteurs. Petite unité de production à Pattaya, avec une responsable formée en France. Dépôts-ventes un peu partout dans Pattaya.


Afin de bien définir son image, The Perfume House, utilise deux flacons distincts pour hommes et femmes.

Cible Femme: Il s'agit de la fille thaïlandaise, entre 20 et 35 ans. Toujours jeune et dynamique à la recherche d'une identité. Magasin avec service personnalisé, prix accessibles, gamme étendue, flacon unique, communication axée sur «The Perfume House », avec une carte de membre qui donne droit à des réductions.


Cible Homme: (Thai/Farang): communication axée sur le golf. Les produits sont à connotations «boisée, aromatique, ozonique», (notes très recherchées en occident). Le flacon identifie clairement le golfeur avec un «packaging» représentant un «Tee Off» et des noms en adéquation avec ce milieu.

[Soirée au Bartimes]


Autre cible: les professionnels. Produits sur mesures pour les hôtels, Fitness centers et autres compagnies. Une Fontaine à parfum sera à disposition dans les magasins et il suffira de réaliser son parfum (avec l'aide de l'équipe) en fonction des notes olfactives qui plaisent.

 

The Perfume House

62/24 Moo 9, Pattaya Klang

(A hauteur du Soï 11)

Tél.: 08-14-10-75-34

info@the-perfume-house.com

SUPPLÉMENT PHOTOS

 

 

 

[crédit photo: Louis Nitka]

 

[crédit photo: Louis Nitka]

 

[crédit photo: Louis Nitka]

 

[crédit photo: Louis Nitka]

 

[crédit photo: Louis Nitka]

 

[crédit photo: Louis Nitka]

 

[crédit photo: Louis Nitka]

 

[crédit photo: Louis Nitka]

 

[crédit photo: Jean-Claude Lerebourg]

 

[crédit photo: Jean-Claude Lerebourg]

 

[crédit photo: JMS]

 

[crédit photo: JMS]

 

[crédit photo: JMS]

 

[crédit photo: JMS]

 

[crédit photo: JMS]

 

[crédit photo: JMS]

 

[crédit photo: JMS]

 

[crédit photo: JMS]

 

 

 

 

 

RÉVERBÈRES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ART MODERNE

 

 

 

 

 

 

 

 

Pattaya City - Transportation around, within and out of Pattaya

http://www.pattayacity.com/transport.html



05/11/2008
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres