SOIRÉE BEAUJOLAIS NOUVEAU [PATTAYA-28/11/09]







Soirée particulièrement réussie à l'hôtel Pullman Aisawan

 

Merci à Daniel Sztanke et au staff exemplaire de ce 5 étoiles

(Accor Asia Pacific)


Tout a été parfait: l'accueil, le salon, le service, le somptueux buffet et surtout le Beaujolais 2009 qui s'est révélé être un divin nectar (et jusqu'à la très judicieuse sélection de chansons françaises, en fond sonore discret, pour couronner le tout). Un seul regret: certains amis ne sont pas venus, n'ont pas pu ou n'ont pas daigné venir. Tant pis pour eux. A seulement 1000 bahts par personne, ce fut absolument prodigieux. En outre, cela a donné lieu à maintes rencontres et retrouvailles. Par exemple, les responsables des deux écoles francophones de Pattaya ont pu afficher leur entente cordiale et dialoguer chaleureusement sur la terrasse surplombant la piscine, avec la bénédiction de Dionysos... In vino veritas!









Quelques critiques cependant (en dehors du fait que des participants, en manque de GPS, ont eu du mal à trouver l'hôtel et qu'il fallait se garer à l'extérieur): la «standing ovation» était obligatoire puisqu'il n'y avait pas de chaises, sauf pour ceux qui en ont réclamé, au bord de la syncope. Arguments des organisateurs: des convives confortablement assis ne communiquent pas aussi bien avec les autres ''tables''. S'ils sont debout, ils circulent plus librement et les échanges sont facilités. On a pu le constater.






PLATS CHAUDS

SOUPE A L'OIGNON GRATINEE

ESCARGOTS A L'AIL EN CROUSTADE

SAUCISSON EN BRIOCHE

PARMENTIER DE QUEUE DE BOEUF ET COPEAUX DE FOIE GRAS

JAMBON BLANC ET FROMAGE COMTE EN CROUTE

JEUNE COCHON FARCI



SELECTION DE PAINS et FROMAGES














CHARCUTERIE
RILLETTES DE PORC
RILLETTES DE CANARD
FROMAGE DE TETE
PATE DE CAMPAGNE
ROSETTE DE LYON
SALAMIS
SAUCISSON SEC
SAUCISSON FUME
Avec condiments






LES DESSERTS

CLAFOUTIS AUX FRUITS

BABA AU RHUM

ECLAIRS CHOCOLAT ET CAFÉ

RELIGIEUSES

FONDANT AU CHOCOLAT

MOUSSE DE YOGOURT AUX FRUITS ROUGE

MOUSSE DE CHOCOLAT BLANC

SALADE DE FRUITS FRAIS

VERRINE PINACOLADA

BLANC MANGER



Jean-Paul Bulteau (président du Club Ensemble)
et Marc Vacheron, le fondateur


Niels Colov (portant cravate),
président du Pattaya People Media Group
Incontournable à Pattaya!



Thierry Perenon,
champion de Thaïlande "Superbike 2009"
Une pointure!





De g. à d.: Roland Mercier et Michel Roche (Club Ensemble),
Daniel Sztanke (président de l'ADFE Français du Monde pour  la
Thaïlande
et responsable de la Bienfaisance), Florent Pellegrin
(Président du Rotary francophone de Pattaya), et un ami...


Florent Pellegrin (président de l'association des parents d'élèves de l'École francophone de Pattaya, l'EFP), Jean-François Le Cot (directeur pédagogique de l'EFP), Jean-Jacques Sutra (président de l'association des parents d'élèves de l'École française de Chonburi-Rayong, l'EFCR) et Noémie Leblanc (Vice-présidente de l'EFP, chargée du suivi pédagogique)



Jean-François Le Cot, Jean-Jacques Sutra et Noémie Leblanc:
l'entente cordiale des écoles francophones de Pattaya



Siamoises au buffet






Tiens, une panthère tachetée!



Faut bien s'installer quelque part...
A la bonne vôtre!



Sigi prend la pose







Piscine féerique: la couleur des éclairages alterne en permanence
 
Photomontage de Jean-Paul Zink
(fondateur retraité du regretté Bonjour)

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

SUPPLÉMENT PHOTO FOURNI PAR DANIEL SZTANKE


Vue [du couchant] des salons de l'hôtel Pullman Aisawan (Naklua)


Mise en place (dans un recueillement quasi religieux)


Fromages et raisins: un mariage heureux


Symphonie de couleurs et de saveurs


Variations électro-gustatives


Variations: suite en rouge et or


Miam-miam!


Un assortiment du meilleur goût
et raccord avec la piscine: du grand art...





SOIRÉE BEAUJOLAIS NOUVEAU A BANGKOK [25/11/09]
(cliquer sur l'affiche pour accéder au diaporama)


«La Bienfaisance»
section consulaire de l'Ambassade de France
35, Soi Rong Phasi Kao
Charoen Krung Road - Bangkok 10500
Site Internet : www.la-bienfaisance.in.th
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

http://www.liberation.fr/culture/0101608218-bernard-pivot-cree-un-comite-de-defense-du-beaujolais

Bernard Pivot crée un comité de défense du beaujolais

«Ce comité veut dénoncer le lynchage, dont le beaujolais, vin du peuple, vin des ouvriers, vin festif, est victime alors qu'il est un symbole de l'identité française», explique Périco Légasse, chroniqueur gastronomique.

171 réactions

 

Les membres du Comité de défense du Beaujolais, Bernard Pivot et Périco Légasse examinent une

Les membres du Comité de défense du Beaujolais, Bernard Pivot et Périco Légasse examinent une selection de crus du Beaujolais, le 11 décembre 2009. (© AFP Jean-Philippe Ksiazek)

Un Comité de défense du beaujolais a été créé vendredi à Fleurie (Rhône) à l'initiative de deux journalistes, Bernard Pivot, membre de l'Académie Goncourt, et Périco Légasse, chroniqueur gastronomique à Marianne, qui y voit un «symbole de l'identité française».

Le Comité, composé de dix membres dont ses deux initiateurs, s'est réuni pour la première fois à l'auberge du Cep et a décerné deux prix, l'un pour le beaujolais nouveau, Lauron et fils de Xavier Barbet, l'autre pour le beaujolais-village nouveau Château d'Emeringes de Pierre David, 2009 étant considéré par les professionnels comme une année exceptionnelle.

Pendant près de deux heures, les dix jurés ont goûté, avec toute la panoplie des taste-vin (verres à vin, verres à eau, crachoirs et pain), dix beaujolais et dix beaujolais villages, sélectionnés sur un premier tri venus de chez 280 producteurs, avec comme critères la robe, le nez, la bouche et l'harmonie.

«Après le premier verre, il faut être prudent», ironisait Bernard Pivot, pensant aux 19 autres vins à goûter. «On est quand même sur la terre des Bituriges (tribu gauloise, ndlr), d'où le mot biture», concluait Périco Légasse après la dernière dégustation.

Plus sérieusement, ajoutait-t-il plus tard, «ce comité veut dénoncer le lynchage, dont le beaujolais, vin du peuple, vin des ouvriers, vin festif, est victime alors qu'il est un symbole de l'identité française. Ici, les viticulteurs ont l'impression d'être abandonnés par le marché, par l'opinion publique, par certains journalistes... A Paris, il est de bon ton de dire que le beaujolais ne vaut rien, alors que c'est un grand vin de France.»

Après cette première édition, le comité de défense du beaujolais se réunira chaque année pour récompenser les meilleurs beaujolais et beaujolais-villages nouveaux, et devrait s'adjoindre l'an prochain la voix d'un restaurateur britannique et, peut-être, d'un expert japonais.

Le vignoble du Beaujolais, qui compte environ 3.000 exploitations, se compose des appellations «beaujolais» et «beaujolais-villages», vendus pour leur majorité en vins primeurs, et de dix crus: brouilly, chénas, chiroubles, côtes-de-brouilly, fleurie, juliénas, morgon, moulin à vent, régnié et saint-amour. (Source AFP)



29/11/2009
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres