Jacques Courtois: images d'époque (3)

(Certaines images comportent un lien hypertexte qui renvoie vers un site associé.
Lorsque la flèche du curseur de la souris passe sur un lien hypertexte,
elle se transforme en un pointeur sous forme de main)



Nº179 Mercredi 26 mars 1958
Le ventriloque Jacques Courtois, père de la marionnette OMER,
présente tous les soirs à l'Olympia, depuis sept semaines,
son nouveau personnage: Georges.











Texte de l'article :

Au collège de Calais où il suivait ses études, Jacques Courtois faisait déjà le ventriloque pour amuser ses camarades de classe. On peut dire même que son personnage principal, Omer, est né au collège puisque c'est à 1'occasion d'une distribution de prix qu'il vint sur la scène pour la première fois.

Pourtant, s'il demeurait un fidèle petit compagnon, Omer resta dans I'ombre tant que Jacques Courtois se mit dans la tête de faire de la comédie avec une troupe de théâtre amateur de Maubeuge. Le papa d'Omer y faisait des imitations des vedettes de la chanson jusqu'au jour où, jouant un ventriloque « en privé », il fut sollicité par M. Bertal, un impresario de Lille, qui 1'engagea sur le champ.

De Lille, Jacques et Omer viennent à Paris- après nombre d'auditions, Ils débutèrent au Colleg'lnn, au Libertys, puis dans les émissions enfantines de Jean Nohain.

On connaît la suite.

Omer, personnage préféré des téléspectateurs est aujourd'hui une vedette de la Télévision Française. Il ne reçoit pas moins de 700 lettres de voeux du public de la Télévision.

Pourtant, s'il se produit souvent devant les caméras, Jacques Courtois n'y interprète jamais les sketches — dont il est l'auteur — qu'il réserve au public des salles.

Ainsi a-t-il donné un tour tout à fait différent a 1'Olympia début février, avec ses petits héros favoris : Omer, le petit Canard et le Gorille, accompagnés à 1'ondioline par Jean-Jacques Perrey.

Jacques Courtois, grâce à sa gentillesse, à son talent a réussi à faire d'un pantin de carton un acteur de premier plan dont l'esprit, la verve, la drôlerie ne sont jamais mis en échec.

C'est le résultat qui compte, non ?

Légendes photos

-Courtois et le gorille : toute ressemblance avec des vedettes existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence…

-Omer au lit. Une simple grippe attrapée en ce début de mars neigeux.

 


-Jacques Courtois au petit Musée Grévin de la Ventriloquie.
-"Ce n'est pas l'Omer à boire! (comme dirait René Ferrey).
   [Photos André Gardé]



Licence du Ministère de l'Éducation Nationale: numéro1517


Chèque de 1 nouveau franc établi au nom de Jacques Courtois
par Bernard Haller le 23 mars 1961


Chèque de 1 nouveau franc libellé au porteur (Jacques Courtois)
par Jean Nohain le 24 novembre 1961


Chèque de 1 nouveau franc établi au nom de Jacques Courtois
par Pierre Tchernia le 20 janvier 1962


1959


Un petit mot sympa du Canard Enchaîné  (19/06/58)


Pareil pour l'Humanité (02/01/59)



... vous adresse mes remerciements et mes vœux les meilleurs
pour la nouvelle année...


Relations publiques de l'ORTF - Éditions - Publications
Dessin original de J.H. FILEYSSANT. IMP. S.S.O.I. PARIS

SOUS LE PATRONAGE DE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
ORDRE DE LA COURTOISIE FRANCAISE

La Croix de Chevalier est décernée à
Monsieur Courtois Jacques
Le Président                                              Le Grand Chancelier
30 mai 1961

(UNE ARMURE - UN PANACHE - UNE FLEUR - UNE TRADITION)

Au dos du disque "POLYDOR": "Les folles aventures d'Omer et de Jacques COURTOIS" / "OMER EN SYNOVIE" (avec accompagnement en musique électronique de Jean Jacques PERREY, direction artistique: Paul DURAND), Jean NOHAIN a écrit : "J'ai longtemps cru naïvement qu'OMER était une simple marionnette de bois et de carton peint, merveilleusement animée par un habile artiste. Mais je l'ai longuement observé à toutes nos émissions de télévision, j'ai fait de nombreuses tournées avec lui, je l'ai vu à toute heure de la nuit et du jour, et dans toutes sortes de circonstances, et je suis bien certain, maintenant, qu'OMER est un véritable petit garçon. Et, sans vouloir froisser Jacques COURTOIS, que j'aime beaucoup, je me demande même si, quelquefois, OMER n'est pas encore plus malin que son père…"

VOIR 2 GALERIES-PHOTOS SUPPLÉMENTAIRES
SUR LA CARRIÈRE DE JACQUES COURTOIS:

Jacques Courtois: images d'époque (1)

Jacques Courtois: images d'époque (2)



02/09/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres